L’analgésie

Définition

C’est l’interruption du signal de la douleur. Elle démarre par des infiltrations traçantes dans les zones opératoires. Ces infiltrations sans douleur constituent une pré anesthésie, et favorisent l’ anxiolyse du patient.  Ces infiltrations sont réalisées en montant une aiguille de 16 mm.

Six temps analgésiques

  • Relaxation du patient
  • Infiltrations traçantes
  • Infiltration du nerf Buccal
  • Infiltration du nerf Lingual
  • Infiltration du nerf Alvéolaire inférieur
  • Repos du patient

Infiltration du nerf buccal

Elle se fait dans le vestibule jugal en arrière de la dent de sagesse juste avant du bord antérieur de la branche montante.

Infiltration du nerf buccal

Infiltration du nerf buccal

 Infiltration du nerf Lingual

  1. Partant du vestibule dans la zone déjà infiltrée
  2. En glissant sous la muqueuse crestale, en progressant jusqu’au versant lingual
  3. Par cette infiltration traçante, nous obtenons une analgésie de la partie supérieure de la muqueuse du versant lingual
  4. A partir de cette zone déjà infiltrée, nous infiltrons directement le nerf lingual.

 Infiltration du nerf Alvéolaire inférieur -1

Matériel de la chirurgie

En préalable, infiltration du triangle muqueux avec une aiguille de 16mm.

 Infiltration du nerf Alvéolaire inférieur -2

»Seringue
»Seringue
»Seringue

Elle se fait avec une seringue I.M 5 ml 0,8 × 40 mm

»Seringue
»Seringue
»Anesthésie
»
»
»
 Anesthésie locale
»Salle
»Cart
»Dr

 

Dr Philippe Ohayon Assistant opératoire du Dr Michel AbehseraDr Philippe Ohayon Assistant opératoire du Dr Michel AbehseraDr Philippe Ohayon Assistant opératoire du Dr Michel AbehseraDr Philippe Ohayon Assistant opératoire du Dr Michel AbehseraDr Philippe Ohayon Assistant opératoire du Dr Michel AbehseraMatériaux de la chirurgieDr Michel Abehsera et son assistant opératoirePréparation matérielRadio des dentsDent de sagesse